Exister

image_print

L’équilibre de l’existence, de la vie, des relations humaines et de chaque individu se trouve dans l’équilibre d’un cercle (voir ci-joint: exister).

Il est évident que la dimension des quartiers peut fluctuer en fonction des circonstances, des périodes de vie… mais l’équilibre dans l’espace et le temps devrait toujours revenir à ce cercle.

Ne pas s’occuper de soi-même nous conduit à être irresponsables, dépendants.
Ne pas recevoir nous met en état de fatigue, de sur-stress…
Ne pas donner fait de nous des personnes de peu de valeur humaine, égocentriques…
Ne pas laisser les autres s’occuper de nous nous enlève le soutien nécessaire à notre vie et prive l’autre du plaisir de donner.

Josiane Nieuwborgh

 

A ceux qui doutent d’eux-mêmes et s’auto-jugent négativement…
Qui « es-te » vous?

Mon âme, mon moi profond vivent et vibrent
telle chaque particule du dedans de la sphère. 

Ce qui est à l’intérieur est comme ce qui est à l’extérieur,
ce qui est à l’extérieur est comme ce qui est à l’intérieur. 

Chacune des facettes lumineuses est le représenté d’une partie  du dedans
ou de ce que j’ai été un jour en  mon for intérieur.
Ces belles facettes sont parfois en connexion avec des particules de l’âme du dedans ;
elles sont et seront toujours l’émergence de ce qui, un jour,
a vibré dans mon moi profond,

et cela même si elles ont perdu, provisoirement, le chemin de mon âme
et qu’aujourd’hui elle semble vide, terne ou franchement oxydée. 

Elles sont l’interface de ce que je suis et de ce qui se réverbère du monde en moi.
Elles sont le miroir de ce que je suis,
et ce en intercommunication avec ce qu’elles captent du monde.
Autant de petits miroirs de Moi et des Autres, du Monde et de l’Univers. 

Ce que je suis est magique et merveilleux ;
ce que je suis à l’extérieur est l’expression plus ou moins développée
de ma beauté intérieure.

Ce n’est ni critiquable, ni condamnable, ni par moi-même, ni par personne. 

À partir d’aujourd’hui, je choisis d’aimer les facettes éclairées de la sphère ;
elles sont un reflet de mon âme. 

À partir d’aujourd’hui, j’essaye de les faire vivre, vibrer, luire
de temps en temps, de plus en plus, à partir de mon moi profond. 

À partir d’aujourd’hui, je permets à mon moi profond d’éclairer
de temps en temps, de plus en plus, de nouvelles facettes de ma sphère. 

À partir d’aujourd’hui, je me permets de devenir qui je suis, de plus en plus pleinement.

Si vous souhaitez imprimer ce texte, cliquez sur ce lien: Mon âme.

Laisser un commentaire